Revenir à Excursions

Excursion 2000

LE JURASSIQUE SUPERIEUR DU BASSIN DU SUD-EST

biostratigraphie, cyclostratigraphie, sédimentologie et paléoécologie.

Données récentes et nouvelles interprétations

15-17 Septembre 2000

Le Jurassique supérieur est représenté, dans le Bassin du Sud-Est, par une méga-séquence allant des marnes (« Terres Noires ») du Callovien-Oxfordien aux calcaires (« Barre Tithonique ») du Kimméridgien-Tithonien. Cette méga-séquence est bien subdivisée biostratigraphiquement, localement jusqu’au niveau des sous-zones et des horizons. Cet encadrement biostratigraphique rigoureux a permis de descendre, dans certains niveaux, jusqu’au niveau des cycles de Milankovitch (20 Ka) et même de cycles de l’ordre de 1 Ka. D’autre part, l’étude sédimentologique des calcarénites et des célèbres « brèches du Tithonique » a permis d’attribuer celles-ci à la déformation du sédiment par les houles de tempête, remettant en cause le caractère profond du bassin à cette époque et proposant un modèle de rampe carbonatée à zone externe de dégénérescence des houles de cyclones. Ces conceptions nouvelles, stratigraphiques et sédimentologiques, constituent le but principal de cette excursion.

Quelques aspects stratigraphiques et paléoécologiques remarquables seront aussi examinés (la limite Callovien/Oxfordien: futur stratotype? – les cinérites des Terres noires et leur intérêt pour les corrélations – les pseudobiohermes de Beauvoisin: des oasis de vie liées à des remontées de flides). Ce sera également pour le GFEJ l’occasion d’examiner en détail la coupe de Beauvoisin qui fait partie du transect de l’Oxfordien moyen dans le cadre du programme « Environnements jurassiques ».

Planning général

1er Jour

1.1.Saint Benoit.

1.1.1 .Route de Rimon et Savel: panorama sur l’Aiguille (stratigraphie générale

1.1.2 .Pont de Saint Benoit: slide et groupe des 14

1.1.3 .Parking du virage: brèches

 

1.2.La Piarre

1.2.1 Base: slide et réduction du groupe des 14

1.2.2 Milieu : transition et calcarénites à HCS

1.2.3 .Haut : brèches

 

1.3.Oze

1.3.1 .Cinérites des terres noires (P. Pellenard, D. Marchand, D. Fortwengler)

 

1.4..Chateauneuf d’Oze

1.4.1 .Coupe : Kimmeridgien, lacune et Berriasien

1.4.2 .Erosion ante-berriasienne

 

1.5.Espréaux

1.5.1 Coupe du Kimmeridgien

1.5.2 Signification des brèches restantes

 

Hébergement et dîner à l’hôtel  » Céüse Hôtel  » – LA ROCHE DES ARNAUDS

 

2ème Jour

2.1 La Freissinouse – Céüse

2.1.1 Panorama sur les falaises de Céüse

2.2 La Roche des Arnauds

2.2.1 Base : dentelles

2.2.2 Milieu : bréchification de calcarènite, brèches

2.2.3 Structures tempestitiques

 

2.3 Savournon

2. 3.1 Limite Callovo-Oxfordien (F. Atrops)

 

2.4 Sisteron

2.4.1 Transition macroscopique

2.5 Pierre Ecrite

2.5.1 Géométrie des corps bréchiques

 

Hébergement, dîner et discussion à l’hotel  » Le Céans  » – Les Bégües – ORPIERRE

 

 3ème Jour

3.1 Gorges de la Méouge

3.1.1 Géométrie de détail des bases de brèches

3.1.2 Epaississement des brèches

3.1.2 Conclusions et modèle

 

3.2 Beauvoisin

3.2.1. Pseudobiohermes chimiosynthétiques (C. Gaillard)

3.2.2. Coupe du programme  » environnements jurassiques  »

 

3.3 La Roche sur le Buis

3.3.1 Cyclo et Biostratigraphie (F. Atrops , A. Moussine-Pouchkine)

3.3.2 Discussion générale

 

Retour à Valence pour 18h.

 

Organisateurs : Alexis Moussine-Pouchkine, Michel Séguret et Frédéric Bouchette (Université Montpellier 2).

François Atrops, Christian Gaillard (Université Lyon1).